Je suis une vraie quiche en photographie animalière, et j’ai particulièrement un blocage avec les hérons (voir ici et ;-)

Cela s’est confirmé il y a quelques jours : je roulais sur la levée de la Loire lorsque j’ai aperçu des hérons prenant tranquillement le soleil, posés dans un champ.

Freinage en urgence, et je baisse la vitre passager pour prendre cette photo…

2009_10_27_Cand__sur_Beuvron_8436b_v

… Puisque mon arrivée n’avait pas eu l’air de les affoler, je décide d’aller les photographier de plus près.

Enfin ! Je vais avoir mes images de héron que j’ai toujours ratées !

Dans mon excitation, je sors de la voiture… et je claque la portière !

… C’est donc dans une brutale envolée de hérons en grande manœuvre de dispersion que je suis resté tout seul à m’insulter copieusement ;-)

Dire que Vincent Munier photographie des ours et des buffles en pleine nuit noire, je ne suis même pas fichu de saisir des hérons en terrain dégagé sous le soleil… ;-)