18 novembre 2007

Au pli du toit

« C’est la proposition la plus connue de Leibniz : chaque âme ou sujet (monade) est entièrement fermé, sans porte ni fenêtres, et contient le monde entier dans son fond très sombre, tout en éclairant une petite portion de ce monde, portion variable pour chacun. Le monde est donc plié dans chaque âme, mais différemment, puisqu’il y a un petit côté du pli qui est éclairé. À première vue, c’est une conception très bizarre. Mais, comme toujours en philosophie, c’est une situation concrète. J’essaie de montrer... [Lire la suite]
Posté par Dendropogon à 16:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]