Chaque année est organisé au château de Chaumont un Festival des Jardins, où une trentaine de parcelles offrent des variations sur un thème commun.

Cette fois-ci, il s’agissait du thème des « Mobiles ». Même si ce n’est pas, à mon goût, l’année la plus réussie (j’avais préféré de très loin les éditions sur les thèmes de la Mosaïque, du Chaos ou encore de l’Erotisme), cela valait toujours le coup d’œil.

Ce samedi 4 août, profitant d’une (rare) journée de beau temps, nous sommes donc partis faire notre visite annuelle :-)

Découverte de premier plan : il existe des Ents-schtroumpfs au château de Chaumont !!! ;-)

2007_08_04_Chaumont_4586

Et les voici en un tango entico-schtroumpfique ;-))

2007_08_04_Chaumont_4637

Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls à s’amuser : ma belle dryade est de la partie, s’envolant sur la balançoire !

2007_08_04_Chaumont_balancelle

Curieuse machine, dans la canopée de Chaumont :

2007_08_04_Chaumont_4641

Dans certaines parcelles, ce ne sont pas les objets qui sont mobiles, mais le regard qui le devient…

2007_08_04_Chaumont_4715

La perception en appelle ainsi à la réflexion…

2007_08_04_Chaumont_4700

Le regard est renvoyé à lui-même.

2007_08_04_Chaumont_4664

Mais parfois la pertinence de certaines parcelles est discutable, ce qui peut rendre perplexe.

2007_08_04_Chaumont_4748

Une telle exubérance de couleurs constrate avec la grisaille actuelle…

2007_08_04_Chaumont_4570

Ce kaléïdoscope résultait-il d’une sombre mixture ensorcelée ?

2007_08_04_Chaumont_4647

Le Jardin se fait labyrinthe…

2007_08_04_Chaumont_4722

Pour en sortir, suivez les pots de fleurs ;-)

2007_08_04_Chaumont_4737